Un tueur

Ajouter un commentaire

Un tueur

Graphomane invétéré, Frédéric Dard est un Janus : d’un côté, la saga San Antonio, rigolarde et délirante ; de l’autre, une série de romans très noirs, très « simenoniens », dont les héros sont souvent de pauvres types incapables de répondre à leur destin. Entre les deux, une écriture inventive qui, d’un côté, assume sa noirceur et, de l’autre, la déguise sous le comique. De cette « autre » oeuvre encore méconnue, on réédite le cycle Un tueur : en quatre livres (regroupés en un seul volume), sortis en 1955-1956 et signés Kaput, la saga d’un assassin professionnel cheminant de crime en crime vers une mort sur l’échafaud annoncée dès le début.

Sous ce pseudonyme, Kaput fait carrière dans le meurtre avec méthode, froideur, rigueur. Parfois, pourtant, des sentiments plus nobles, un vague désir de rédemption agitent cette âme en perdition qui finira trahie, condamnée à la solitude. Autour de ce personnage vit une France d’après guerre tout juste « libérée » et miséreuse. Bref, c’est noir, très noir, et soixante ans plus tard cela n’a rien perdu de son parfum. — Hubert Prolongeau

 

Ed. Fleuve noir, 634 p., 21,90 €.

Commandez le livre Un tueur



Laisser une réponse