Orages Ordinaires de William Boyd

Ajouter un commentaire

Orages Ordinaires

Auteur : William Boyd

Prix éditeur : 21,80 € –

Description du Roman Orages ordinaires :

Quatrième de couverture :

Par un pur hasard, Adam Kindred, jeune climatologue spécialiste des nuages, se retrouve dépouillé en quelques heures de tout ce qu’il tenait pour acquis : sa carrière, sa réputation, ses cartes de crédit, son passeport, son portable, et même ses vêtements, soit tous les signes extérieurs de son identité humaine. Une succession de terrifiantes coïncidences fait de lui l’auteur tout désigné d’un meurtre. Police et tueur à gages lancés à ses trousses, sa seule issue est d’entrer dans la clandestinité et de rejoindre la multitude de ces disparus qui hantent les grandes capitales mais demeurent indétectables sous les rayons inquisiteurs des radars sociaux. Entre ses poursuivants multiformes et insaisissables et ses frères en misère, Adam fait l’apprentissage cruel et fascinant de l’art de la survie à l’intérieur d’un Londres hors normes, peuplé de personnages fort inventifs face aux vicissitudes existentielles. En opérant – grâce à la chance et à l’amour – sa remontée à la surface du monde dit civilisé, Adam regagne l’espoir de redevenir lui-même et d’en finir avec cette vie en fuite orchestrée de main de maître par un auteur qui, lui, n’a rien laissé au hasard.

Né à Accra en 1952, William Boyd a étudié à Glasgow, Nice et Oxford, où il a également enseigné la littérature. Il est marié et vit aujourd’hui entre Londres et la Dordogne.

Résumé de « Orages ordinaires »

Adam Kindred, jeune climatologue désireux de restituer un dossier à son propriétaire, un médecin, le retrouve poignardé chez lui. Afin d »échapper au tueur qu »il a surpris, et à la police car tout l »accable, il se crée un refuge au bord de la Tamise et peu à peu se clochardise. Désertant un Londres indifférent au sort de ses marginaux, il se mêle aux bas fonds de l »East End et à une société interlope plongée dans un enfer moderne. Son enquête inlassable l »amène à démasquer la conspiration de puissantes firmes pharmaceutiques prêtes à commercialiser un traitement contre l »asthme, très lucratif pour elles, mortel pour des milliers d »enfants. William Boyd pose ainsi la question du parcours moral et psychologique où les notions de bien et de mal, d »innocence et de culpabilité sont malmenées.

Mon avis sur ce roman :

Orages Ordinaires est un thriller policier dénonçant les travers de l’industrie pharmaceutique, sous fond d’une enquête palpitante.
Pourchassé par le véritable tueur et la police, le jeune climatologue , Adam Kindred, change de vie et quitte  le monde civilisé,  pour prouver son innocence.

William Boyd écrivait dans son roman La Femme sur la plage avec un chien (2005)
Je sais pourquoi je suis devenu romancier: ce n’est que dans la fiction que tout est expliqué à propos des autres êtres. Ce n’est que dans nos romans que tout est sûr et certain.

Dans ce roman , l’auteur nous explique que la chance et l’amour peuvent nous aider à rejoindre le monde civilisé. Il est vrai que hors des romans cela n’est pas certain !



Laisser une réponse