L’Espoir des Neshov

Ajouter un commentaire

L’Espoir des Neshov

Enorme succès international, la trilogie des Neshov (La Terre des menson­ges, La Ferme des Neshov, L’Héritage ­impossible), de la Norvégienne Anne B. Ragde, entraînait le lecteur du côté d’une ferme spécialisée dans l’élevage de cochons. Rien de bien attirant a priori, et pourtant, les rancoeurs des frères Neshov, les rituels et les mystères familiaux entre fjords et montagnes étaient d’une justesse pleine d’intensité. C’est donc avec joie qu’on découvre un quatrième volume, L’Espoir des Neshov, porté par les mêmes ingrédients. Vivant entre Trondheim, Copenhague et Oslo, les enfants et petits-enfants Neshov laissent la ferme à l’abandon. C’est la génération suivante, en la personne de ­Torunn, qui va redonner espérance et vie à ces lieux séculaires. Anne Ragde sait mener cette saga avec une bonne humeur communicative. Elle brasse les faits de société et les légendes nordiques, y ajoutant gourmandise et sens du rythme. Le plaisir de lecture est permanent — il paraîtrait même qu’un cinquième tome est à venir… — C.F.

 

Alltid tilgivelse, traduit du norvégien par Hélène Hervieu, éd. Fleuve, 360 p., 19,90 €.

Commandez le livre L’Espoir des Neshov

Laisser une réponse