Esmeralda n’aimait pas Quasimodo

Ajouter un commentaire

Esmeralda n’aimait pas Quasimodo

14,40€

Roman (broché). Paru en 11/2018

Esmeralda n’aimait pas Quasimodo

Francis La Carbona

« … Si Camille se sait déjà Esméralda, en revanche Alexandre s’ignore en Quasimodo… ». Un homme et une femme se côtoient, avant de véritablement se rencontrer. Elle, épouse et mère, est installée dans la vie qu’elle dévore, s’accrochant à la jeunesse. Lui, idéaliste aux accents humanistes, n’a qu’un sac à dos qu’il dépose parfois aux pieds d’une douce amie en quête de sens à son existence. L’amour les cueille après qu’ils ont cru l’apercevoir ailleurs. Tandis qu’ils n’ont pas choisi de vivre, comment décideront-ils d’exister ? En cherchant longtemps leurs vérités, ils errent entre passion et raison. Laquelle l’emportera ? Sans le savoir, Camille et Alexandre s’engagent dans les pas de la belle gitane et du bossu de Victor Hugo, cinq cents ans plus tard. Ce faisant, leur trajectoire est-elle tracée d’avance ? En toile de fond, une interrogation immémoriale : L’âme survit-elle à l’organique ? Du premier au dernier mot, tout cela n’est que roman. Quoique… Il n’est pas impossible qu’il ressemble, çà et là, à des tranches de vie d’histoires vraies. Peut-être suffit-il de mettre bout à bout ces fragments, changer les noms des personnages et des lieux, pour que la fiction cède la place au récit d’un amour réellement vécu. Le hasard est si capricieux.
Natif du Maroc, ce déraciné s’est façonné sous le ciel provençal qu’il a quitté à vingt ans, rêvant d’en retrouver le chemin, un jour… Bien des rencontres plus tard, c’est en Normandie que cet ancien DRH cultive quelques amitiés durables. Aimant la nature, « meilleur point d’observation de l’Humanité » dit-il, et fidèle à ses souvenirs, il laisse son imaginaire longtemps contenu s’évader dans un premier roman entremêlant sentiments, idéaux, et convenances.

Commandez le livre Esmeralda n’aimait pas Quasimodo



Laisser une réponse